// BINÔMES SÉLECTIONNÉS //

LOUISE VENDEL & CAMILLE DROUET

 

L’artiste —

Louise Vendel s’est formée à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris dont elle est ressortie diplômée du secteur Image imprimée en juin dernier. Son travail de dessin et d’installation se nourrit d’ambiances nocturnes, de forêts denses, et d’espaces passagers dont il ne reste que des ombres éclairées par des phares. Les images qu’elle crée sont les clichés photographiques d’un moment, les traces d’un micro-évènement déjà parti.

L’artiste a déjà contribué par ses dessins à de nombreuses revues, notamment la revue collective Les Ombres, et fut lauréate de la bourse « Chaire Innovation et Savoir-Faire » de la Fondation Bettencourt Schueller en 2018.

Actuellement en résidence aux sein des pôles Art Visuel et Art Numérique à Mains D’Œuvres, vous pouvez découvrir son travail ici

📸 : Louise Vendel



La curatrice —

Camille Drouet fonde sa pratique curatoriale autour de la problématique des dispositifs numériques dans la création contemporaine, qu'elle étudie dans un premier temps à l'EHESS Paris. L'exposition et la présentation de ces médiums l'ont conduit à opérer au sein de deux collectifs: IILIM Collectif (commissaires d'exposition) et le collectif Ascidiacea (groupe d'artistes chercheurs). Elle a dirigé plusieurs évènements et rencontres, tables rondes dont la première édition du Rouxteur Festival, l'exposition "De toute terre, interroger l'écho" au Floréal Belleville, ou encore l'écriture d'articles autour du glitch art (revue en ligne Non Fiction).

Cette participation au Prix Dauphine est la troisième collaboration entre Louise Vendel et Camille Drouet.

📸 : Louise Vendel

Louise + Camille.png