Un coup de coeur de la plateforme Lechassis récompensera un artiste exposant de l’exposition du Prix Dauphine pour l’art contemporain

La plateforme dédiée à la jeune création Lechassis, partenaire du Prix Dauphine pour l’art contemporain, remettra un coup de coeur à un artiste exposant au sein de l’Université Dauphine, sur la base de l'oeuvre présentée et de son univers.

L’artiste lauréat sera récompensé par la réalisation d’un reportage vidéo sur son travail, d’une page dédiée sur la plateforme lechassis.fr ainsi que de plusieurs communications sur les réseaux sociaux.

Le coup de coeur sera attribué lors du vernissage de l’exposition, pendant la remise des prix, le 24 mars à partir de 19 heure. 

Lechassis est la première plateforme dédiée à la centralisation des initiatives de jeune création d’art visuel en France.

L'idée de se concentrer sur la jeune création est née de la volonté de soutenir les débuts de carrière d’artistes émergents, de défendre et d’aider les premières expositions.

Le collectif à l’origine de la plateforme souhaite ainsi animer un réseau de bonnes volontés afin de structurer, valoriser et diffuser les travaux de jeunes artistes; en créant un espace de rassemblement, de décloisonnement et de dialogue.
 

La liste des artistes participants à l'exposition du Prix Dauphine pour l'art contemporain 2015 révélée

Le président du jury de la seconde édition du Prix Dauphine pour l’art contemporain, Andrea Ponsini, commissaire général de la Biennale de la Jeune Création Européenne et responsable des arts plastiques pour la ville de Montrouge, a annoncé vendredi 27 février 2015 la liste des artistes sélectionnés pour leurs propositions sur le thème des « Métamorphoses ». 

  • Anne-Sophie Duca, diplômée des Beaux-Arts d’Angers en 2012, présentera un triptyque de dessins évoquant des paysages familiers réalisés à l’encre de Chine lors d’une résidence à l’atelier du Pelssix-Madeuc. 
  • Le duo d’artistes formé par Antoine Fontaine et Galdric Fleury, tous deux diplômés avec les félicitations du jury des Beaux-Arts de Cergy en 2014, présentera une vidéo intitulée « I need a hair cut », une réflexion sur la métamorphose économique schumpetérienne. 
  • Camille Coléon, étudiante aux Beaux-Arts de Nantes exposera « Le Tabouret », une sculpture qui interroge la finalité de l’objet.
  • Fanny Maugey, dont le travail est le résultat d’une double formation en pâtisserie-chocolaterie et en art aux Beaux-Arts de Lyon, proposera trois sculptures autour du concept de mutation des éléments. 
  • Haruka Yamada, diplômée des Beaux-Arts de Dijon en 2014, exposera une série de 28 photographies sur le thème de l’identité sociale.
  • Kun Kang, étudiant à l’EESAB Rennes, présentera "Masque N.02 » une sculpture réalisée dans le cadre d’une réflexion sur l’influence des relations sur la manière de penser et d’agir d’un individu.
  • Lu Hang, étudiant à l’ENSA Bourges, présentera deux toiles « "2+2=5" et « À la source de la lumière » sur la disparition des idéaux et des utopies sociétales. 
  • Lulù Nuti, diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2012, exposera la sculpture « At Worst », représentation de la Terre après un cataclysme.
  • Lyes Hammadouche, doctorant à l’école des Arts Décoratifs, proposera « InTime », une installation en réflexion sur le temps et son appropriation par le visiteur.
  • Romain Weintzem, diplômé de l’ENSA Bourges en 2012,  présentera la sculpture « Killer whale », forme hybride de métal mi-animal, mi-arme. 

Les travaux de ces dix artistes seront exposés à l’Université Paris-Dauphine du 23 au 27 mars 2015. Trois prix seront remis à l’occasion du vernissage de l’exposition collective en libre accès : le prix du jury doté par la Fondation Dauphine à hauteur de 1 000 €, la mention spéciale du jury doté à hauteur de 400 € et le prix du public doté à hauteur de 300 €. 
 

Pascale Cayla, membre du jury du Prix Dauphine pour l’art contemporain 2015

Pascale Cayla est fondatrice et directrice de l’art en direct, une agence de communication atypique qui fait le lien entre le monde de l’entreprise et celui des artistes contemporains et des institutions. Diplômée de l’EFAP, formée chez Drouot, elle fonde avec sa soeur Virginie Epry, le Club des Collectionneurs Armania en 1990. Deux ans plus tard, elles créent l’art en direct autour de l’idée du rôle central de l’entreprise dans la valorisation de l’art auprès du grand public. 

En 2012, elle initie avec Virginie, l’ouverture de La Vitrine am, un espace d’exposition dédié aux expériences art et marques, créé et labélisé par l’art en direct, situé au 11 rue de Richelieu dans le onzième arrondissement. La même année, elle reçoit les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres. Elle est par ailleurs membre fondatrice du Tokyo art club, de la Chalet Society, donatrice au PAC et membre des amis de nombreuses institutions culturelles (Jeu de Paume, Musée d’art moderne de Beaubourg, La Maison Rouge, Palais de Tokyo…). 

En 2015, elle rejoint le jury de la seconde édition du Prix Dauphine pour l’art contemporain.

http://www.art-en-direct.fr/
 

Philippe Dagen, membre du jury de la seconde édition du Prix Dauphine pour l'art contemporain

Philippe Dagen est professeur en histoire de l'art contemporain à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.  Ses sujets de recherche portent sur les formes des primitivismes dans les avant-gardes du XX° siècle, le Surréalisme et les formes les plus actuelles de la création. Commissaire ou conseiller scientifique de plusieurs expositions au Centre Pompidou-Metz et au Musée du Quai Branly, il est également critique d'art et chroniqueur pour le journal Le Monde depuis 1985.

La Fondation Dauphine est partenaire de la seconde édition du Prix Dauphine pour l’art contemporain

La Fondation Dauphine dans le cadre de son axe de développement autour de la culture s’associe au Prix Dauphine pour l’art contemporain en 2015 en dotant le Grand Prix du Jury à hauteur de 1 000 €.

Au service des projets stratégiques et innovants de l’université Paris-Dauphine, la Fondation Dauphine a vu le jour en octobre 2008. Forte d’une vision assumée, celle de former des managers libres et responsables, elle porte au cœur de son développement un principe de responsabilité sociétale, afin que Dauphine soit – et reste – ouverte à tous les talents. 

La Fondation soutient six grands axes de développement: le rayonnement de la recherche, l’entreprenariat, l’égalité des chances, le développement de l’international, l’innovation pédagogique et enfin, la culture.

Former de futurs managers cultivés et ouverts sur le monde, tel est l’objectif du programme Culture porté par la Fondation Dauphine. C’est dans cette volonté que la Fondation a conclu des partenariats avec de prestigieuses institutions, telle la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais (RMN-GP) et qu'elle accompagne plusieurs initiatives destinées à promouvoir les pratiques culturelles et la connaissance des arts auprès des étudiants.

Pour plus d’information sur la Fondation Dauphine et ses activités : http://www.fondation.dauphine.fr/

Lechassis, plateforme dédiée aux initiatives jeune création, partenaire du Prix Dauphine pour l'art contemporain

Lechassis est la première plateforme dédiée à la centralisation et promotion des initiatives de jeune création d’art visuel en France.


Le concept de ne se concentrer qu’exclusivement sur la jeune création est une manière de défendre et d’aider les premières expositions et le début de carrière de jeunes artistes.


Réunis en collectif associatif, Lechassis souhaite ainsi animer un réseau de bonnes volontés afin de structurer, valoriser et diffuser les travaux de jeunes artistes.


Sur son site web, l'association centralise cette vision de la jeune création via son agenda, ses chroniques et interviews.


Toutes les informations sur la page Facebook du collectif: facebook.com/lechassis 
Suivez le collectif sur Twitter : https://twitter.com/lechassis
Le site internet : http://lechassis.fr/
 

Le galeriste Jérôme Poggi, membre du jury de l'édition 2015 du Prix Dauphine pour l'art contemporain

JP.png

Ingénieur-Economiste de l'Ecole Centrale Paris, Jérôme Poggi est diplômé de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris) et titulaire d'un mastère en histoire de l'art de l'Université Paris I - Panthéon Sorbonne. Il enseigne à l'Ecole Centrale Paris et dans plusieurs programmes universitaires franco-américains.

Il a exercé pendant plusieurs années dans le milieu institutionnel de l'art. A l'étranger comme attaché artistique au consulat général de France à Atlanta en 1997/98 ; en France, comme directeur adjoint du domaine de Kerguéhennec de 1998 à 2001 et comme coordinateur général du Congrès interprofessionnel de l'art contemporain en 2001/2002.

En 2004, il fonde OBJET DE PRODUCTION, association dont il est aujourd'hui le directeur au sein de laquelle il contribue notamment au développement de l'action des « Nouveaux commanditaires » avec le soutien de la Fondation de France. En 2009, il s'associe avec Peter Bertoux pour créer la galerie POGGI & BERTOUX ASSOCIES et ouvre un espace d'exposition à Paris, à côté de la Gare du Nord. En 2011, la galerie devient la Galerie Jérôme POGGI, Peter Bertoux quittant la structure pour prendre la présidence d'OBJET DE PRODUCTION.

Historien de l'art et de la culture, Jérôme Poggi est spécialisé dans l'histoire des politiques culturelles et dans l'histoire du commerce de l'art, ayant particulièrement étudié les alternatives au marché de l'art expérimentées au cours du XIXème siècle. Auteur de plusieurs articles, il a publié aux presses du Réel un recueil d'écrits d'Edvard MUNCH (2011) et prépare un ouvrage sur « la galerie du Boulevard des italiens (1859-1865) - antichambre de la modernité ». Il publie également des textes critiques sur des artistes contemporains et assure le commissariat de plusieurs expositions, dont récemment la rétrospective de Kees Visser au Musée Matisse (2009). Réalisateur, il co-réalise pour la Fondation de France avec François Hers une série de films sur les commandes les plus emblématiques de l'action des « Nouveaux Commanditaires », réalisées au cours des quinze dernières années.

http://www.galeriepoggi.com/

La Galerie du CROUS de Paris accueillera l'exposition des lauréats du Prix Dauphine pour l'art contemporain du 9 au 20 juin 2015

La Galerie du CROUS de Paris installée 11 rue des Beaux-Arts dans le sixième arrondissement de Paris présente chaque année une vingtaine d'expositions individuelles ou collectives dans son espace de 160m2 sur deux étages. Sa vocation est de promouvoir le travail de  jeunes artistes pour la plupart étudiants ou récemment diplômés, désireux de confronter leurs travaux à la critique. Dans cette optique, la Galerie accueillera le travail des lauréats de la seconde édition du Prix Dauphine pour l'art contemporain du 9 au 20 juin 2015. La Galerie du CROUS de Paris réalisera et diffusera un dossier de presse auprès de son réseau de journalistes et fournira des affiches et des cartons d'invitation pour le vernissage de l'exposition. 

Du 6 au 17 janvier 2015, vous pouvez voir l'exposition "Feldgrau" présentant le travail de l'artiste Orsten Groom à la Galerie du CROUS de Paris.

Galerie du CROUS de Paris 11 rue des Beaux-Arts 75006 Paris (métro : Saint-Germain-des-Prés)

Tous les jours sauf le dimanche de 11h à 19h

http://www.crous-paris.fr/article.asp?idcat=AABD

Lancement de l'édition 2015 du Prix Dauphine pour l'art contemporain

Le Prix Dauphine pour l’art contemporain promeut le travail créatif des étudiants en école d’art et des jeunes artistes de moins de 30 ans.

Après le succès de la première édition autour de la thématique de « La frontière », l’édition 2015 du Prix Dauphine pour l’art contemporain invite les jeunes artistes à présenter ou à produire une œuvre sur le thème « Métamorphoses ». 

Cette thématique, qui prend ses racines dans la religion et la mythologie, s’est ensuite élargie aux domaines du fantastique et du surnaturel. Elle ouvre sur un imaginaire riche en interprétations : métamorphoses physiques, métamorphoses à caractère psychologique, métamorphoses par les mots (morphing) ou l’image (jeux visuels), métamorphoses de la matière, métamorphoses initiatiques, etc.

Les jeunes artistes sont invités à laisser libre cours à leur interprétation, leur style et leur sensibilité. La restitution du travail d'une quinzaine d'artistes sélectionnés par un jury de professionnels aura lieu sous la forme d'une exposition à l'Université Paris-Dauphine du 23 au 27 mars 2015. Trois prix seront remis lors du vernissage le mardi 24 mars : prix du jury (1000€) ; mention spéciale du jury (400€) ; prix du public (300€). Les lauréats se verront également offrir l'opportunité d'exposer leurs oeuvres dans un lieu dédié à Paris.