CRESTANI.jpg

Bad City Dreams

 

Arthur Crestani (artiste) et Claire Simon (curatrice)

Omniprésentes, les publicités immobilières offrent des visions idylliques de la ville indienne contemporaine. Arthur Crestani s’est emparé de ces images avant de partir à la rencontre des habitants de Gurgaon, ville satellite de Delhi qui connaît depuis trente ans une croissance phénoménale. Inspiré par la tradition indienne du portrait mis en scène, il a utilisé les visuels publicitaires comme décors au milieu des chantiers et des nouveaux complexes résidentiels. L’exposition Bad City Dreams invite le spectateur à aller et venir entre fantasmes immobiliers, paysages périurbains et portraits de travailleurs migrants et villageois déracinés. Sous le vernis de l’exubérance clinquante, la réalité brute de ces espaces en transition subsiste comme un mauvais rêve.

Claire Simon